Marguerite Yourcenar. Écriture, réécriture, traduction

MARGUERITE YOURCENAR. ÉCRITURE, RÉÉCRITURE, TRADUCTION
Actes du colloque de Tours (20-22 novembre 1997)

Textes réunis par Rémy POIGNAULT et Jean-Pierre CASTELLANI
Tours, SIEY, 2000, 393 p.

 

I- Écriture

  • Elyane DEZON JONES, Sources II texte d’accompagnement, p. 9
  • Françoise BONALI FIQUET, Une écriture “à quatre mains” : le cas du Premier Soir, p. 21
  • Claude BENOIT, L’écriture de la persuasion dans Alexis, p. 37
  • Rémy POIGNAULT, L’oratio togata dans Mémoires d’Hadrien, p. 49
  • Georges FRÉRIS, Décadence et conception de l’Histoire de Cavafy dans Mémoires d’Hadrien, p. 65
  • Valeria SPERTI, Quelques aspects de la technique descriptive dans Le Labyrinthe du monde, p. 77
  • Maurice DELCROIX, Écrire l’orgie. Deux scènes parallèles de Quoi ? L’Éternité, suivi des extraits d’une lettre de Gabriel Maës, p. 89
  • Teófilo SANZ, Écrire est une activité transitive, p. 105
  • Wim J. A. BOTS, Marguerite Yourcenar, l’expression transparente d’une vision du monde à travers la litote, p. 113
  • Brian GILL, Narrateur et narrataire chez Yourcenar, p. 121
  • Marlène MALTAIS, L’enjeu de la narration pour le féminin dans l’œuvre de Marguerite Yourcenar, p. 133
  • Blanca ARANCIBIA, Marguerite Yourcenar et la tentation de l’architecture, p. 143
  • Enrica RESTORI, Le sens et les sens : représentations du corps dans quelques œuvres de Marguerite Yourcenar, p. 151
  • Elena PESSINI, L’écriture de la mort dans l’œuvre de Marguerite Yourcenar : un palimpseste inachevé, p. 163
  • Manuela LEDESMA, Quelques images du vide dans l’œuvre de Marguerite Yourcenar, p. 173

II- Réécriture

  • Ana DE MEDEIROS, Les Nouvelles orientales : étude de l’Orient / étude de l’auteur, p. 189
  • Maria CAVAZZUTI, La Petite Sirène : du conte de Hans-Christian Andersen à la pièce de Marguerite Yourcenar, p. 197
  • Bérengère DEPREZ, Quand l’écriture conduit l’attelage, p. 205
  • Francesca MELZI D’ERIL KAUCISVILI, La genèse du premier chapitre de L’Œuvre au Noir, p. 217
  • Edith MARCQ, De D’après Dürer à L’Œuvre au Noir : réécriture ou naissance d’un protagoniste, p. 237
  • María José VAZQUEZ DE PARGA, Anna, soror… à l’orée du temps, p. 247
  • Carminella BIONDI, De D’après Rembrandt à Un homme obscur ou la chrysalide qui devient papillon, p. 257
  • André MAINDRON, L’hommage de Yourcenar à Thomas Mann, p. 265
  • Alexandre TERNEUIL, Écriture et réécriture de l’essai «“Le cerveau noir de Piranèse” de Marguerite Yourcenar, p. 275

III- Traduction

  • Philippe BRUNET, Marguerite Yourcenar traductrice de Sappho, p. 287
  • Francesca COUNIHAN, Écriture et autorité dans les traductions de Marguerite Yourcenar, p. 297
  • Kathleen SHIELDS, Marguerite Yourcenar traductrice de Virginia Woolf, p. 313
  • Elène CLICHE, La réécriture du texte woolfien, The Waves (1931), dans la traduction (1937) de Marguerite Yourcenar, p. 323
  • Maria ORPHANIDOU-FRÉRIS, Traduire ou réimaginer Cavafy ?, p. 333
  • Christiane Odile PAPADOPOULOS, Les poèmes de Cavafy traduits par Marguerite Yourcenar, p. 343
  • Lucile DESBLACHE, Fleuve profond, sombre rivière : un exemple de traduction comme expression de créativité littéraire, p. 363
  • Jean-Pierre CASTELLANI, Yourcenar de traductrice à traduite : examen de la traduction en castillan de Quoi ? L’Éternité, p. 377
  • Carminella BIONDI, Conclusion, p. 391
Prix: 
36,00 €