L'écriture du moi dans l'œuvre de Marguerite Yourcenar

L’ÉCRITURE DU MOI DANS L’ŒUVRE DE MARGUERITE YOURCENAR
À Blanca ARANCIBIA in memoriam

Actes du colloque de Bogota (5-7 septembre 2001)
Textes réunis par Rémy POIGNAULT, Vicente TORRES, Jean-Pierre CASTELLANI et Maria-Rosa CHIAPPARO, Tours, SIEY, 2004, 231 p.

 

  • Avant-propos, p. 7
  • Rémy POIGNAULT, L’Antiquité et l’expression du moi dans Souvenirs pieux, p. 9
  • Colette GAUDIN, Hadrien corps et âme : aventures de l’identité, p. 25
  • Jean-Pierre CASTELLANI, L’écriture de Marguerite Yourcenar entre “je” et “nous” : des lettres au roman épistolaire, p. 37
  • Philippe BERTHIER, Limbes du moi, p. 53
  • André MAINDRON, Le “je” du narrateur, ou « l’être que j’appelle moi », p. 63
  • May CHEHAB, La déduction du “moi” et l’impossible autobiologie, p. 75
  • Claude BENOIT, L’égotisme yourcenarien ? De la naissance du je à la disparition du moi, p. 89
  • Vicente TORRES, Le déplacement du moi du centre à la périphérie dans Alexis et Un homme obscur, p. 101
  • Osamu HAYASHI, Le moi yourcenarien : entre Freud et Bouddha, p. 117
  • Mireille BRÉMOND, La mythe, paravent du moi ?, p. 125
  • Georges FRÉRIS, Feux ou le quiproquo du moi, p. 139
  • Maria CAPUSAN, La moi théâtral de Marguerite Yourcenar, p. 149
  • Leonardo VENEGAS, L’Œuvre au Noir : la trace de « l’illustre Melancholia » dans la formation du moi de Zénon, p. 161
  • Catherine GOLIETH, L’écriture de l’ego dans L’Œuvre au Noir, p. 177
  • Pedro Armando DE ALMEIDA MAGALHÃES, Fiction et histoire personnelle dans L’Œuvre au Noir, p. 189
  • Maria ORPHANIDOU-FRÉRIS, Le “moi” traductif et créatif de Marguerite Yourcenar dans sa traduction des Poèmes de C. Cavafy,  p. 197
  • Blanca ARANCIBIA, « Assise, la fileuse au bleu de la croisée », p. 207
  • Walter WAGNER, L’enfance recomposée : Enfance de Nathalie Sarraute et Quoi ? L’Éternité de Marguerite Yourcenar, p. 213
  • Maurice DELCROIX, Soi comme un autre, p. 221
Prix: 
30,00 €